Semaine d’actualité sur le net : Amazon et Microsoft souhaitent élargir l’accès à Internet

Plus d’accès, s’il vous plaît : deux géants des technologies ont annoncé leur intention d’élargir l’accès à Internet. C’est d’abord la société de télécommunications Watch Communications, basée dans l’Ohio, et Microsoft qui ont annoncé la signature d’un accord dont l’objet est l’extension du service haut débit aux régions mal desservies de l’Ohio, de l’Indiana et de l’Illinois, rapporte Associated Press, qui reprend une information du Jacksonville Journal Courier. Le projet fait partie de l’initiative Airband de Microsoft, visant à étendre le service aux États-Unis.

Regardez le ciel : ce fut ensuite au tour d’Amazon de demander à la Federal Communications Commission des États-Unis l’autorisation de lancer plus de 3 200 satellites dans le cadre de son projet de réseau mondial à large bande, a indiqué Smart Cities Dive. Le projet d’Amazon ciblerait les zones mal desservies à travers le monde, ainsi que les aéronefs, les navires et les sous-marins.

Vers la fin des coupures d’Internet : plus de 350 interruptions du service au cours des trois dernières années ont causé l’équivalent de 15 années sans accès, rapporte The Telegraph. Environ deux tiers de ces interruptions sont survenues en Inde. Les autorités ont pris ces mesures en réponse aux manifestations ou à l’instabilité politique, comme le relève un rapport d’Access Now.

Sanctions : deux entreprises, British Airways et Marriott, se sont vues infligées une amende de plusieurs milliions d’Euros en vertu du règlement général de l’Union européenne sur la protection des données pour des fuites de données antérieures. Des entreprises comme Facebook et Google seraient également dans le viseur, rapporte CNBC. Les deux entreprises de technologie font l’objet d’enquêtes dans l’UE et pourraient être lourdement sanctionnées.

L’AI défie des joueurs de poker : un nouvel algorithme a permis à l’intelligence artificielle de repousser ses limites en battant six joueurs dans des parties de poker Texas hold ’em, rapporte ScienceNews. Une intelligence artificielle et as des cartes nommé Pluribus a battu plus d’une dizaine de joueurs professionnels lors d’une partie de poker.

Faire pencher la balance : lors d’un sommet sur les médias sociaux, le président américain Donald Trump a accusé les grands réseaux sociaux d’être opposés aux voix conservatrices comme celle de James O’Keefe, fondateur de Project Veritas, dont les vidéos thématiques sont considérablement modifiées, rapporte le Washington Post. Trump a promis d’explorer « toutes les solutions réglementaires et législatives pour protéger la liberté d’expression » des voix conservatrices.

Article de Grant Gross, Technology reporter pour internetsociety.org


Posted on October 13, 2019


by benjamin


Logo earth Isoc